Les compagnies d'assurance proposent généralement des clauses similaires et des types de couvertures semblables, à quelques exceptions près. Idem pour leur fonctionnement. Toutes les sociétés fonctionnent sur un même schéma en ce qui a trait à la gestion de vos primes. Alors comment tout cela fonctionne-t-il ? En gros, les montants versés mensuellement ou annuellement sont cumulés dans une espèce de caisse commune. C'est le contenu de cette dernière qui servira à couvrir les réclamations faites en cours d'année. Que l'on parle d'un montant substantiel versé à un assuré suite à une invalidité ou d'une quantité de réclamations de moindres valeurs, c'est dans la caisse commune que l'assureur puise ses remboursements.

Mais, que se passe t'il lorsqu'il est question d'une importante quantité de réclamations en simultané, des suites par exemple d'un sinistre de grande importance ou d'une catastrophe naturelle ? L'assureur utilise une partie de vos primes pour la réassurance, ou l'assurance pour l'assurance. En quoi cela consiste-t-il? En une seconde caisse commune servant cette fois-ci à subvenir aux besoins de l'assureur advenant un épuisement de la caisse commune principale. En effet, lors de catastrophes naturelles, disons un tremblement de terre par exemple, les réclamations sont parfois si substantielles que l'assureur ne peut soutenir la demande avec sa caisse commune habituelle. Il doit donc avoir recours à sa seconde caisse.

Il est important de noter que comme les primes sont établies annuellement, la caisse commune habituelle est renflouée chaque année.

Assurance Moto, Auto, Habitation, Santé, Dédennale disponible en ligne
Le blog de l'assurance en ligne

assurance blog

Rapide, gratuit et sans engagement !

Guide des comparateurs d’assurance habitation, auto, santé

Guide des comparateurs d’assurance habitation, auto, santé

En complément de notre article 6 astuces pour payer moins cher son assurance, nous avons trouvé utile de vous donner quelques informations sur des sites que vous avez probablement déjà utilisé : les comparateurs d’assurances. Assurance habitation, assurance auto, mutuelle santé… A lire avant de comparer ! Quel est l’intérêt des comparateurs d’assurances ? Obtenir en remplissant un unique formulaire les tarifs de plusieurs assureurs. Les devis d’assurance que vous obtiendrez directement en ligne sont gratuits (en dehors évidemment de vos frais de connexion habituels à internet).

Comment gagnent-ils de l’argent ?

Les comparateurs d’assurance sont rémunérés directement par les assureurs. Ils touchent une commission lorsque vous faîtes un devis et/ou lorsque vous souscrivez un contrat par leur intermédiaire.

Quels sont les limites des comparateurs d’assurances ?

Certains acteurs majeurs du secteur de l’assurance ne souhaitent pas, pour diverses raisons, établir de partenariat avec des comparateurs. Vous devez bien avoir à l’esprit qu’en effectuant un devis sur un comparateur d’assurance en ligne, vous obtenez uniquement les tarifs des partenaires du comparateur utilisé.

Seconde limite, vous ne pouvez pas renseigner de critères précis concernant les garanties souhaitées. Explication : vous avez la possibilité d’opter pour l’une ou l’autre des formules d’assurance habituellement proposées par les compagnies d’assurance. Cependant si vous souhaitez obtenir uniquement des devis pour un contrat tous risques sans franchise ou une assistance 0 kilomètre ou avec une bonne garantie dommage corporel… vous ne pourrez pas le faire… Pourquoi est-ce important ? Parce qu’une fois que vous avez rempli votre formulaire sur le comparateur d’assurance choisi, vous n’obtenez qu’une sélection des meilleurs tarifs. Comme vous ne pouvez pas choisir votre franchise, les tarifs les plus compétitifs qui s’affichent sont bien souvent les contrats avec des franchises élevées. (les franchise).

Troisième limite, il vous est impossible de sélectionner les assureursqui vous intéressent parmi les partenaires du comparateur. Pourquoi est-ce important ? Parce qu’il ne vous est pas possible de supprimer un assureur avec lequel vous avez rompu toute relation commerciale (par exemple suite à un sinistre non garanti ou avec une indemnité que vous avez jugé insuffisante) ou tout simplement parce qu’un des assureurs ne vous inspirent pas confiance (des tarifs très intéressants mais des conditions de garanties trop restrictives, des avis très négatifs dans les forum de discussion…)

Dois-je indiquer mes coordonnées (nom, adresse…) ?

Bien souvent les internautes hésitent à donner leurs véritables coordonnées sur internet, y compris sur les comparateurs d’assurances. Pourtant il est important d’indiquer vos coordonnées exactes sur le formulaire du comparateur. Pourquoi ? Parce qu’il ne faut pas oublier votre objectif : payer moins cher votre assurance ! En indiquant vos véritables coordonnées vous vous laissez l’opportunité de soit :

  • souscrire un contrat si effectivement le devis obtenu sur le comparateur vous convient.
  • apporter votre devis personnalisé à votre assureur actuel en lui demandant de s’aligner sur le tarif obtenu.

Chaque site vous demandera votre accord au préalable si vous souhaitez recevoir des offres de ses partenaires assureurs. Vous avez également la possibilité de demander la suppression de vos données personnelles en application de la loi Informatique et Libertés.

Comment utiliser efficacement un comparateur d’assurances ?

  • indiquez vos coordonnées exactes
  • choisissez un devis avec : des garanties et des franchises similaires ou meilleures que votre contrat actuel + un tarif plus compétitif
  • faites la même chose en assurance auto, en assurance santé, en assurance habitation … bref sur l’ensemble de vos contrats et……. apportez les devis à votre assureur actuel, il sera ravi
assurance auto

Assurance auto

Bien choisir son assurance automobile

La conduite automobile n'est pas un acte à prendre à la légère. Outre les risques de heurter un autre véhicule et de causer des dommages matériels, il est également possible de frapper un piéton, de blesser un passager et peut parfois s'avérer mortelle.

C'est pourquoi l'appareil gouvernemental exige de tout individu qui prend le volant de souscrire à une assurance automobile reconnue et en règle qui pourra couvrir tout dommage causé à autrui. De même, en France comme au Canada par exemple, le gouvernement exige de plus la souscription à une assurance visant à couvrir ses propres frais en cas d'incident (jours de travail manqués, hospitalisation, frais médicaux divers).

Les sociétés et compagnies d'assurances automobile en ligne sont aujourd'hui de plus en plus nombreuses, et comme dans tout comme domaine d'assurance, elles rivalisent par leurs offres alléchantes, leurs prix, leurs couvertures, leurs exigences, etc. Difficile donc d'y faire un choix éclairé si l'on ne dispose pas de quelques pistes avant d'opter pour un assureur ou un autre.

Voilà qui nécessite d'être bien informé. La raison d'être de ce guide est de vous offrir une information judicieuse afin de vous permettre de vous y retrouver et ainsi, vous aider à orienter votre choix vers l'assureur qui saura répondre à vos attentes.

Veuillez noter que ce guide n'est qu'une introduction à l'assurance automobile et ne peut avoir de portée légale. En cas de doute sur un sujet, consultez un avocat ou une compagnie d'assurance. voire aussi l'assurance auto pour résilié non paiement

Comment calcule-t-on les primes?

Le calcul du coût des primes d'assurance automobile diffère des autres types d'assurance (assurance vie, habitation) car il se base particulièrement sur des groupes statistiques plutôt que sur des facteurs qui peuvent varier d'un individu à l'autre (bien que les facteurs observés ci-dessous soient aussi pris en considération). Par exemple, une personne qui n'a jamais présenté de réclamation ne paiera pas nécessairement moins cher qu'une personne ayant présenté maintes réclamations. Le calcul sera plutôt établi sur les probabilités de présenter une réclamation. Ces probabilités varient à leur tour selon une multitude de facteurs. Parmi ceux-ci :

Le type de véhicule à assurer : Vous l'aurez deviné, certains véhicules présentent des risques plus élevés de vol ou résistent moins bien aux collisions que d'autres. Voilà pourquoi l'assureur prend en considération l'année, le modèle et la marque de l'automobile afin d'établir ses primes. Bien entendu, plus un véhicule est récent et dispendieux, plus les primes s'en verront affectées parce que plus cher à remplacer ou à réparer, tout simplement.

Le lieu de résidence : Le lieu de résidence joue pour beaucoup dans le calcul des primes d'assurance. Pourquoi? Plus le bassin de population est élevé, plus les risques de vol ou de collision augmentent. Ainsi, l'individu habitant dans une grande ville (Paris ou Nice, par exemple) paiera plus cher qu'un individu habitant une région rurale.

Le groupe statistique : les groupes statistiques sont élaborés en fonction de l'âge, de la région, du pays et des risques encourus. Si des individus d'un même groupe d'âge et d'une même région donnée ont présenté davantage de réclamations par le passé, leur groupe statistique s'en retrouvera affecté et ils paieront, par conséquent, des primes d'assurance plus élevées.

Le dossier de conduite : Un dossier de conduite irréprochable aura un impact positif sur le calcul des primes. Inversement, si votre dossier de conduite est ponctué d'accidents dont vous êtes considéré comme étant responsable ou d'infractions au code de la route autres que des contraventions de stationnement, vos primes s'en verront augmentées. Le gros bon sens, en somme.

L'utilisation du véhicule : Un véhicule qui demeure la plupart du temps stationné présente logiquement moins de risques de collisions qu'un véhicule qui est la plupart du temps sur la route. C'est pourquoi l'assureur vous demandera le kilométrage que vous comptez parcourir annuellement dans le but d'établir vos primes.

Ces facteurs permettent donc à l'assuré de ne pas être catégorisé uniquement que par son âge ou sa région. Par exemple, un individu de 25 ans provenant de Lyon ne paiera pas nécessairement la même prime que son ami du même âge et de la même ville.