Il semble évident qu’avant de procéder à tout comparatif mutuelle santé et demander un devis mutuelle pas cher, il convient en premier lieu de savoir, ce qu’il se cache derrière le terme de mutuelle complémentaire ! Une mutuelle est une société de personnes qui organise la solidarité entre ses membres. A but non-lucratif, les fonds d’une mutuelle proviennent de la cotisation des membres adhérents. Les mutuelles sont régies par le Code de la Mutualité. La complémentaire santé, l’assurance santé ou la mutuelle santé a pour objet de rembourser une partie des dépenses de santé non prises en charge par l’Assurance Maladie. Contrairement à la Sécurité Sociale obligatoire, l’adhésion à une mutuelle complémentaire est volontaire et la cotisation est fixe alors que celle de la Sécurité Sociale est déterminée en fonction des revenus de chacun. Une mutuelle complémentaire peut être contractée à titre personnel et l’on parle donc de mutuelle particulier ou dans le cadre d’une mutuelle santé entreprise qui présente d’énormes avantages : moins chère grâce à son caractère collectif et la prise en charge d’une part de la cotisation par l’employeur, elle permet aussi de bénéficier d’avantages sociaux et fiscaux.


assurance blog

Rapide, gratuit et sans engagement !

Guide des comparateurs d’assurance habitation, auto, santé

Comparatif mutuelle santé

Sur un grand nombre de sites en ligne, le comparatif mutuelle affiche soit les pourcentages remboursés par différentes mutuelles et assurances santé sur une même page et pour une même garantie, ce qui facilite la lecture et le choix des consommateurs, soit les pourcentages proposés par une mutuelle ou une assurance santé pour toutes les garanties. Dans le second, cas, le comparatif mutuelle propose ensuite d’afficher la tarification des services de la société d’assurance et lorsque l’assuré l’accepte, ne lui reste plus qu’à télécharger le bulletin d’adhésion et le remplir. Certains comparateurs en ligne jouent un rôle d’intermédiaires entre les assurances et les futurs souscripteurs, transmettent les demandes de devis mutuelle et de formulaires d’adhésion et délivrent par retour les réponses. D’autres au contraire mettent en contact directement assureurs et assurés.

Le comparatif mutuelle santé prend en compte les différentes garanties proposées par les complémentaires santé.

  • Les soins : généraliste, spécialiste, auxiliaire, appareillage auditif, imagerie-radiologie, prothèses orthopédiques.
  • La médecine naturelle : soins et médicament non conventionnés.
  • La pharmacie : médicaments, vaccins et vaccin antigrippe.
  • Dentaire : soins dentaire, prothèses, orthodontie conventionnés ou non.
  • Optique : soins optiques, chirurgie optique, lentilles et lunettes conventionnés ou pas.
  • Hospitalisation : frais de séjour, forfait hospitalier, chirurgie-anesthésie, chambre particulière, lit d’accompagnant, transport qu’ils soient conventionnés ou qu’ils ne le soient pas.
  • Maternité : forfait maternité.
  • Divers : cure thermale, thalassothérapie, allocation obsèques, protection juridique.

Bien comprendre un contrat de Complémentaire santé

Chacun a pu constater que les tarifs des prestations santé augmentent au même moment où la Sécurité Sociale se désengage lentement mais surement du remboursement d’un certain nombre de postes de dépenses santé. La protection complémentaire santé est donc plus que jamais d’actualité. Mais il convient de se poser certaines questions avant de souscrire un quelconque contrat.Il faut tout d’abord savoir qu’il existe deux sortes de contrat complémentaire santé : le contrat individuel et le contrat collectif.

Un contrat d’assurance complémentaire

individuel est supporté financièrement intégralement par le souscripteur et son tarif dépend des garantis retenues. Un contrat individuel peut être souscrit pour une personne ou l’ensemble des membres d’un foyer.

Un contrat de « Groupe » est souscrit par un employeur ou une association professionnelle ou non à laquelle adhère l’assuré. Son tarif dépend également des garanties choisies et l’adhésion à un contrat collectif peut être facultative ou obligatoire. Dans ce dernier cas, 60% des cotisations sont prises en charge par l’employeur.

L’adhésion facultative ou obligatoire résulte d’un accord collectif de travail ou d’une convention mais peut également être une décision du seul employeur. Le salarié est couvert par l’assurance de « Groupe » mais les prestations peuvent être étendues à l’ensemble de sa famille.

Avant de souscrire un contrat individuel, il est prudent de vérifier si l’on n’est pas déjà couvert par un contrat « Groupe ». Les garanties offertes par un contrat « Groupe » ou un contrat individuel doivent répondre aux besoins de l’assuré. Parmi les points à observer : la limite d’âge à l’adhésion, le montant de la cotisation annuelle, le type de garantie proposée, les niveaux de remboursement….

Sur cette question, il convient d’être attentif tout particulièrement au remboursement des dépenses engagées lors d’une hospitalisation. En effet, le forfait journalier est entièrement à la charge du patient dès lors que la durée de son hospitalisation est supérieure à 24 heures !

De la même manière, le lit accompagnant ou le supplément pour une chambre individuelle ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale mais peuvent l’être par une bonne couverture complémentaire santé.

Vigilance donc lors de la lecture de son futur contrat et lucidité ! Il semble évident qu’une offre de complémentaire santé à 15 € mensuels a peu de chances de proposer des remboursements de soins santé avantageux et qu’il faut plutôt s’attendre pour ce tarif à un service minimum et certainement pas à la prise en charge par la complémentaire, des médicaments déremboursés par la Sécu ou des dépassements d’honoraires en médecine ambulatoire…